-->
Création Entreprise.fr
Connexion
Email :
Passe :

Changer de banque pour réduire les frais

Changer de banque pour réduire les frais

La ministre des Finances Michel Sapin encourage les français à se rendre sur le comparateur public des tarifs bancaires et à changer d’établissement pour « faire jouer la concurrence ».

La généralisation des frais de tenue de compte risque de peser lourd dans la balance des tarifs bancaires en 2016. Cette année, plus de huit établissements sur dix appliqueront cette nouvelle règle qui consiste à facturer au client le coût des différentes interventions effectuées sur les livrets, produits d’épargne et autres comptes courants, avec à la clé des hausses annuelles de 16,50 euros en moyenne.

Faciliter la mobilité bancaire

Dans un souci d’information, le gouvernement a lancé un comparateur public des tarifs bancaires afin d’offrir la possibilité aux français de mesurer leurs pertes éventuelles. « Il faut comparer, mettre en concurrence et pouvoir changer » a insisté le ministre des Finances Michel Sapin lors d’une interview donnée sur iTélé. Seuls 3% des français décident, chaque année, de laisser leur établissement d'origine pour un autre en raison de la complexité des procédures qui supposent des changements de domiciliation de tous les prélèvements bancaires, le transfert des livrets d’épargne et des éventuels crédits immobiliers dans les mains d’un nouvel opérateur.

Pour simplifier les démarches, le gouvernement compte sur les effets d’un accord de mobilité bancaire incluse dans la première loi Macron sur la croissance, l’activité et l’égalité des chances qui prévoit, à partir de 2017, de confier à l’établissement d’accueil un mandat de transfert automatique des coordonnées. Avec ce système, le nouveau teneur de compte choisi par le client fournira les informations nécessaires aux différents créanciers et débiteurs avec lesquels le titulaire est en rapport, contractuellement ou non (employeur, EDF, CAF, administration fiscale…).
Ces derniers disposeront d'un délai avant la prise en compte de cette nouvelle domiciliation bancaire, délai dont la durée sera, au préalable, fixée par décret en Conseil d’Etat.

1 commentaire :

Le 06/04/16 à 08h11 Commentaire n°1 Toky Rahaririaka (Dirigeant, Sakanet Mada)

Très intuitif de la part de l'Etat de mettre en place un comparatif public.

Poster un commentaire :

*
*
Commentaire : *
Suivre les commentaires

* Champ obligatoire

Navigation

Services

Suivez nous sur Twitter

Newsletter Gratuite

Newsletter Gratuite

libbre.fr

© 2005-2017 Tous droits réservés | Ajoutez à vos favoris

Ce site vous est proposé par la société Libbre ®, éditrice de portails d'information et de mise en relation destinés aux entrepreneurs.