Comment créer son entreprise aux États-Unis ?

De nombreux entrepreneurs rêvent d’ouvrir leur propre société au pays de l’oncle Sam, car ils y voient un environnement favorable à ce type d’investissement. Ceux qui y ont déjà démarré leur projet admettent que les opportunités commerciales et la souplesse administrative du pays, en font son attrait principal pour les entrepreneurs.

Définir son implantation avant de créer une entreprise aux États-Unis

Immigrer pour créer son entreprise aux États-Unis peut s’avérer facile, mais il faut de toute évidence bien se préparer pour éviter l’échec. Dans le but de réussir l’implantation de son enseigne aux USA, il faut en amont élaborer un business plan et réaliser une étude du marché afin de mettre au point une bonne stratégie. L’analyse du marché constitue un préalable indispensable pour s’imprégner de l’état et du fonctionnement du business, ainsi que de la concurrence. Toutefois, si des difficultés surviennent lors de la constitution de la société, il est plus judicieux de recourir à l’expertise d’un avocat spécialisé en droit des affaires.

L’expert se charge de conseiller l’investisseur sur la meilleure stratégie d’implantation et de rédiger les documents juridiques adéquats. Ensuite, il va falloir songer à choisir la forme sociale de la compagnie afin de déterminer la fiscalité, qui est responsable du risque financier et de gain. Parmi les structures juridiques les plus courantes figurent la Corporation, la Partnership et la LLC ou Liberty Liabilité Company. Opter pour la LLC est bénéfique, car ce type de structure est un mélange entre la Corporation et la Partnership. Elle offre la possibilité de profiter d’une flexibilité opérationnelle de la Partnership et d’une responsabilité limitée de Corporation.

L’importance d’obtenir un visa de travail pour ce type de projet

Avant de constituer une start-up ou une agence aux USA, il est indispensable d’obtenir un visa de travail. Environ quatre types de visas de travail sont disponibles auprès de la législation américaine en fonction du motif de déplacement sur le sol du pays de l’oncle Sam. Pour ceux qui souhaitent y installer leur groupe, ils devront postuler pour des visas E-1 et E-2. Bien qu’ils soient coûteux, ils constituent une excellente option pour un tel projet. Il est indispensable que le demandeur soit sur le point d’investir une somme suffisante dans la création d’une société aux USA.

Par ailleurs, il convient également de noter qu’il est indispensable de se munir de l’ESTA USA pour franchir le sol américain en toute sérénité (en savoir plus sur esta-online-usa.org/fr/14-pour-lesta). Ce document de voyage est délivré par le Département de sécurité intérieure des États-Unis d’Amérique. Il autorise le voyageur à se présenter à la frontière américaine afin d’entrer sur le territoire sans visa.

Post author

Laisser une réponse