-->
Création Entreprise.fr
Connexion
Email :
Passe :

Portage salarial ou auto-entrepreneur : avantages et inconvénients

Portage salarial ou auto-entrepreneur : avantages et inconvénients

Depuis l’instauration du régime de l’auto-entrepreneur, bon nombre de travailleurs en portage salarial basculent vers l’entreprise individuelle. Quels avantages et inconvénients ces deux modes de fonctionnement combinent-ils ?

Le portage salarial est « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l'entreprise de portage » (article L1251-64 du Code du travail).
Depuis l’instauration du régime de l’auto-entrepreneur en 2009, beaucoup d’indépendants « portés » ont franchi le pas de la création d’entreprise, estimant qu’elle s’adaptait plutôt bien à leur activité.  Qu’ont-ils perdu, qu’ont-ils gagné par rapport à leur ancien système ?

D’abord, le régime de l’auto-entrepreneur simplifie au maximum les démarches administratives liées à la création d’entreprise : l’adhésion se fait en quelques clics sur internet. Une fois l’activité en route, le grand principe de ce régime est « pas de chiffres d’affaires = zéro charge » à payer. Il est donc assez économique pour le gérant. La gestion administrative de l’entreprise est aussi substantiellement allégée.
En revanche, l’auto-entrepreneur perd le bénéfice du régime salarial, et donc de la couverture de l’assurance chômage en cas d’arrêt de l’activité. Surtout, la loi plafonne les chiffre d’affaires généré par une activité auto-entrepreneuriale, celle-ci reste, donc, et quoi qu’il en soit, assez peu lucrative. Le régime de l’auto-entrepreneur ne permet pas non plus de déduire des frais  en raison du mode de calcul du prélèvement libératoire social et fiscal sur le chiffre d'affaires et non sur le bénéfice.

Il est important de préciser qu’en revenu net, le portage salarial est beaucoup moins avantageux que le statut AE : en revanche, il est encore plus simple à mettre en œuvre et une société de portage prend en compte l'Assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

5 commentaires :

Le 15/06/11 à 09h49 Commentaire n°1 Capucine

Pour plus de renseignements sur le comparatifs des statuts Auto Entrepreneur et Portage salarial, rendez-vous, consultez le Guide du Portage sur le site suivant: http://www.abcportage.fr/guide_portage_salarial.php

Le 18/06/11 à 15h42 Commentaire n°2 Objection

Pour plus de renseignements objectifs sur le comparatif des statuts Auto Entrepreneur et Portage salarial, rendez-vous sur les sites http://www.apce.fr et www.guideduportage.com Cordialement http://www.ventoris.fr

Le 29/06/11 à 15h16 Commentaire n°3 linksportage

Plus sécurisé et adapté aux prestations intellectuelles, Links Portage propose plusieurs solutions de portage salarial : http://www.links-portage.com/nos-solutions/portage-salarial

Le 14/07/11 à 08h58 Commentaire n°4 patrick

Bonjour, La conclusion de votre court article invalide l'essentiel du contenu. Vous indiquez que la mise en œuvre du portage salarial est plus simple que l'adoption du régime d'AE. Vous oubliez de dire que sans CA, pas de charges non plus en portage salarial. Ceci dit cet argument est assez léger puisque le portage salarial est fait pour porter des missions ou prestations, pas pour attendre dans son coin, ou pour pouvoir dire "j'ai un numéro de RC, un numéro de formateur, une assurance RCP". Quant au revenu net, on ne compare pas des choses comparables : l'auto-entrepreneur est une EI (entreprise individuelle), il n'a pas un statut de salarié avec toutes les prestations sociales qui vont avec les cotisations plus importantes (retraite, prévoyance, assurance chômage). Au fond, le prestataire "porté" peut, s'il sait se présenter, être davantage en société (celle qui l'emploie, dont il est membre) que l'entrepreneur individuel, qui justement a choisi de ne pas créer une société, avec personne morale, capital social, etc. On peut parfaitement faire les deux : auto-entreprise pour les servies aux particuliers, société de portage salarial pour les services aux entreprises. Et profiter des avantages des deux systèmes. Voir mon article du 16 mai, dans Envie d'entreprendre, qui a suscité pas mal de réactions : http://www.enviedentreprendre.com/2011/05/auto-entrepreneur-vs-portage-salarial-combien-on-gagne-combien-on-perd-.html#comments Bien cordialement.

Le 23/08/16 à 11h42 Commentaire n°5 Anne Galvedonia (Autre)

Sujet bien intéressant.

Poster un commentaire :

*
*
Commentaire : *
Suivre les commentaires

* Champ obligatoire

Navigation

Services

Suivez nous sur Twitter

Newsletter Gratuite

Newsletter Gratuite

libbre.fr

© 2005-2017 Tous droits réservés | Ajoutez à vos favoris

Ce site vous est proposé par la société Libbre ®, éditrice de portails d'information et de mise en relation destinés aux entrepreneurs.