Un partenariat pour stimuler la création d’entreprise du logiciel. L’Association Française des Editeurs de Logiciels (Afdel) et le Réseau Entreprendre ont signé un partenariat destiné à promouvoir la création d’entreprise, mais également la reprise ou le développement d’entreprise du secteur du logiciel. Entreprendre pourra ainsi plus facilement solliciter l’expertise de l’Afdel pour des porteurs de projets en rapport avec le logiciel. L’Afdel quant à elle pourra se tourner vers Entreprendre si l’un de ses membres ou un créateur l’ayant contacté doit bénéficier d’un accompagnement. La mise en place de groupes de travail mixtes et l’organisation d’évènements communs sont également prévus.  

[...]

Un badge est un accessoire publicitaire noble et très raffiné. Il est un objet publicitaire efficace pour fidéliser et nouer un lien fort entre deux entreprises. Le badge peut être réalisé soi-même à condition d’avoir un appareil adéquat. Le badge : un cadeau publicitaire original Un badge fait partie des objets publicitaires de prestige en raison de son efficacité à diffuser les informations et son apparence très séduisante et très esthétique. Cet accessoire attire de plus en plus l’attention de nombreux professionnels pour son potentiel commercial. La conception d’un badge est non seulement moins chère mais l’objet est un cadeau publicitaire par excellence et surtout très apprécié par les clients. Cet article pourrait à coup sûr marquer l’esprit d’un collaborateur, d’un partenaire ou d’un client et les encourage à continuer les échanges commerciaux. Ce lien sera fondé sur le respect, sur la loyauté et sur la confiance mais également sur un partenariat commercial et financier. La performance publicitaire des badges Pour le grand plaisir des particuliers et des professionnels, le badge peut être offert à tout moment et à toute situation. Il s’adapte parfaitement à tout style vestimentaire et aux tendances du moment. En plus, c’est un excellent outil de communication pour les marques et rend service aux organisateurs lors d’un évènement pour sélectionner les membres de l’équipe et les invités. C’est aujourd’hui le cadeau publicitaire d’entreprise par excellence. Il se décline en coffrets cadeaux issus du commerce équitable. Le type de machine à badge à choisir Le choix de la machine à badge dépend de la matière à partir de laquelle on veut les fabriquer. Pour un badge professionnel, la matière métallique est certainement le mieux placée. Cependant, il faudra posséder une machine à badge robuste et très performante car le métal est plutôt difficile à modeler. La machine à badge détermine la matière première pour concevoir l’objet. Or, on peut choisir la machine à badge par la qualité et la quantité de badges à réaliser. Si on envisage de fabriquer de nombreux badges dans un délai limité, il faudra une machine d’une grande capacité d’exécution comme la machine à badge automatisée. Il existe deux types de presses et machines à badge sur le marché. Les appareils destinés à usage domestique et occasionnel et les machines professionnelles destinées à une fonction permanente et de longue durée. Pour les appareils à usage occasionnel, ils sont légers et à une taille réduite. Ils sont très faciles à utiliser et offrent une ergonomie de fonctionnement et d’utilisation. Cependant, les machines à badge pour les particuliers ont une durée d’utilisation limitée. Ils peuvent confectionner des badges de bonne qualité mais avec quelques limites. Quant aux machines à badge professionnelles, elles sont plus modernes et complexes. Grâce à leur performance, ce matériel de fabrication de badge est capable de produire un nombre important de badges en peu de temps.

[...]

La demande de financement fait partie des démarches qui ralentissent le démarrage d’un projet entrepreneurial, car les banques sont très exigeantes par rapport à la solvabilité de leur clients. Ce piège ne pose plus problèmes aux nouveaux franchisés de Speed Burger, qui peuvent désormais travailler avec le courtier partenaire du réseau. Dans les banques et la plupart des établissements de financement, les prêts sont moins accessibles aux jeunes entrepreneurs, notamment à ceux qui n’ont pas un budget de démarrage conséquent. Cette tendance ne concerne plus Speed Burger, qui a récemment mis en place un partenariat avec le courtier PR€T PRO. Pourquoi les banques sont réticentes aux dossiers des jeunes entrepreneurs ? L’obtention d’un prêt bancaire est devenue un luxe pour les jeunes entrepreneurs, et cela pour plusieurs raisons. Dès la réception d’un dossier de demande de crédit, les banquiers analysent le plan de financement et calculent le taux de solvabilité. C’est pourquoi de nombreux entrepreneurs finissent par chercher d’autres solutions de financement pour concrétiser leurs projets. La solution de financement du réseau Speed Burger Pour s’assurer que ses franchisés démarrent leurs projets dans les meilleures conditions et qu’ils disposent du financement nécessaire, Speed Burger vient de signer un partenariat avec le courtier PR€T PRO. Les franchisés ont également la possibilité de négocier eux-mêmes avec les banques, mais la plupart d’entre eux préfèrent la solution du réseau. Le partenariat avec PR€T PRO a pour but d’accélérer le lancement des jeunes franchisés et de faciliter leur développement. Cette initiative était très attendue, étant donné que la moyenne d’âge dans le réseau est de 25 ans. Les professionnels de l’équipe PR€T PRO accompagnent les gérants des restaurants Speed Burger dans leurs projets et les aident à développer leurs activités plus rapidement. En plus de l’obtention d’une solution de financement, les franchisés peuvent bénéficier de taux de crédit très compétitifs. Les services proposés par PR€T PRO font partie de pack d’entrée dans le réseau. Ce n’est pas un accompagnement obligatoire, mais le fondateur le recommande car c’est une solution de financement très compétitive. Quels sont les avantages du lancement avec Speed Burger ? Créé il y a plus de 20 ans, le réseau Speed Burger a pour but d’accompagner les professionnels de l’univers de la restauration dans leurs projets entrepreneuriaux. Ils peuvent bénéficier de plusieurs avantages, dont la notoriété du réseau, le système de formation et le conseil à toutes les étapes. De plus, la franchise innove constamment ses produits et services, ce qui leu a permis de construire une image d’authenticité et de qualité.

[...]

Ces deux formes d’accord commercial n’impliquent pas les mêmes obligations contractuelles. Explications. Les créateurs d’entreprise qui souhaitent exploiter la notoriété d’une marque existante pour développer leur activité, hésitent généralement entre le contrat de franchise et la licence. Si ces deux formules reposent sur le même principe général, elles se distinguent l’une de l’autre par la teneur de leurs obligations contractuelles respectives. Entrons plus avant dans les détails juridiques de ces partenariats commerciaux. Franchise : transmettre un savoir-faire La franchise, d’abord. Le Code européen de Déontologie la définit  comme un « contrat liant deux entreprises indépendantes qui collaborent, et par lequel le franchiseur accorde à ses franchisés le droit, et impose l’obligation, d’exploiter une entreprise en conformité avec le concept du franchiseur ». Ce système repose sur un objectif particulier qui consiste à réitérer le succès d’un modèle éprouvé au profit d’un créateur d’entreprise désireux de s’appuyer sur cet acquis économique et marketing pour réussir à son tour au sein du réseau : en conséquence de cette prescription, le franchiseur s’engage à lui conférer, dans le cadre d’une licence de marque classique, le droit d’utiliser son enseigne et les signes distinctifs qui lui sont associés.  La règle en vigueur l’oblige également à transmettre son savoir-faire à ce collaborateur et lui apporter une assistance technique et commerciale permanente. Licence : un cadre plus souple La relation contractuelle applicable à la franchise se caractérise donc par la présence de ces trois éléments juridiques, auxquels s’ajoute la remise impérative d’un DIP (pour Document d’Information Précontractuelle). En cela, elle diffère de la simple licence qui se résume à un contrat de bail (louage régit par les règles du Code civil et du Code de la Propriété Intellectuelle) : en vertu de cet accord temporaire (ou définitif) le propriétaire ou usager d’une marque régulièrement enregistrée auprès de l’INPI (Institut national de la de la Propriété Industrielle) concède au locataire le droit de l’utiliser et l’exploiter, le plus souvent à titre d’enseigne afin d’exercer une activité de commerce. Cette autorisation d’usage, rarement gratuite, donne lieu au versement d’un « loyer » sous la forme d’une somme forfaitaire ou d’une redevance proportionnelle au chiffre d’affaires réalisé, également appelée royalty. Contrairement  au contrat de franchise, la transmission d’un savoir-faire ou le devoir d’assistance ne sont donc pas obligatoires dans le cadre d’une simple licence. Tout au plus le concédant fixe-t-il avec son partenaire un cadre réglementaire visant à lui imposer un code de conduite minimal : respect de la marque et suivi de certaines consignes à vocation marketing (prix, produits/services, promotion des ventes, publicité et communication).

[...]

Présentation du support Le portail www.Creation-Entreprise.fr s’adresse aux porteurs d’un projet entrepreneurial en leur proposant des dossiers thématiques et des articles d’actualités liés à la création et la reprise d’entreprise, le statut d’auto-entrepreneur, la gestion le management, la communication. Il propose aux différents acteurs de la création d’entreprise, organismes, analystes, professionnels de la communication et du e-marketing, de diffuser leurs propres informations via son service publi-rédactionnel assuré par un journaliste professionnel qui les diffuse sous forme d’articles. Toutes les personnes intéressées par cette prestation sont invitées à se renseigner sur Libbre.fr, la société éditrice de www.creation-entreprise.fr dont la régie est joignable par mail via publi@libbre.fr. Nous contacter Pour obtenir des renseignements, proposer un partenariat ou émettre des remarques sur le contenu du portail, contactez-nous en cliquant ici. Vous remplirez alors un formulaire de contact auquel nous répondrons dans les plus brefs délais. Conditions générales d’utilisation Copyright® et droits d’auteur La charte graphique, le logo, les textes, illustrations ainsi que tout autre élément figurant sur le site www.Creation-Entreprise.fr sont protégés par le Code de la Propriété Intellectuelle (Section droits d’auteur). Est donc interdite toute copie, adaptation, traduction ou remaniement de tout ou partie de ce site, et ce sous n’importe quelle forme (électronique, papier ou autre). Toute infraction aux droits d’auteur de Creation-Entreprise.fr pourra entraîner des sanctions civiles ou pénales. Règles d’utilisation du service Creation-Entreprise.fr se réserve le droit de modifier, supprimer ou publier toute production rédactionnelle envoyée via son site Internet, et ce sans obligation d’en informer le contributeur, sans aucune justification à apporter à cette décision. Creation-Entreprise.fr refusera systématiquement les textes contenant des informations à caractère illégal telles que: – Apologie de la pornographie, pédophilie ou sujets d’ordre sexuel – Incitation à la consommation de drogue ou d’alcool – Tout propos incitant à la haine raciale ou à d’autres types de discrimination – Tout propos à caractère diffamant ou violent – Etc. Creation-Entreprise.fr décline toute responsabilité de l’usage qui sera fait des informations, données ou articles diffusés via son portail Internet. Ainsi Creation-Entreprise.fr ne sera pas tenu pour responsable de l’indexation que les moteurs de recherche pourraient faire des informations diffusées. En utilisant ce service gratuit, le rédacteur reconnaît que l’ensemble des informations qu’il diffuse via le service Creation-Entreprise.fr est libre de droit. Creation-Entreprise.fr ne pourra être tenu pour responsable en cas d’abus illégaux ou illicites par les diffuseurs de données, œuvres ou réalisations protégées par copyright. Seul le rédacteur est responsable des données qu’il transmet. Creation-Entreprise.fr décline donc toute responsabilité sur l’ensemble des données qui sont diffusées par son service. Creation-Entreprise.fr met à la disposition des rédacteurs un service gratuit de diffusion de textes (articles, dossiers, interviews, événements, communiqués de presse…). Les rédacteurs s’engagent à utiliser de manière responsable, adulte et modérée ce service et de ne pas le détourner à des fins commerciales. Par ailleurs, le rédacteur contributeur s’engage à vérifier ses données avant diffusion afin d’éviter d’éventuelles corrections ou interventions de la part de l’équipe de rédaction de Creation-Entreprise.fr. Les rédacteurs sont tenus de ne pas

[...]