L’ouverture d’une pharmacie est un projet intéressant pour de nombreux entrepreneurs. Pour cela, il est primordial de connaître les règlementations en vigueur, car ce secteur d’activité est en pleine mutation depuis plusieurs années. Les spécialistes des transactions d’officines peuvent vous aider à concevoir votre plan d’action, à comprendre les profils des consommateurs et à réussir votre projet. Si vous envisagez d’ouvrir une pharmacie, voici quelques conseils pratiques pour réussir votre projet. Tout d’abord, vous devez effectuer une étude de marché approfondie et rédiger votre business plan. Si vous rencontrez des difficultés à cette étape, les professionnels peuvent vous venir en aide avec des conseils. Comment valider la stratégie marketing ? Pour bien cerner le potentiel de votre activité, il est nécessaire de réaliser une étude de marché. Cette démarche s’avère essentielle pour valider votre future stratégie marketing. Si vous n’avez pas les compétences ou le temps nécessaire pour faire l’étude de marché, demandez l’accompagnement d’un professionnel. Grâce à son savoir-faire dans ce domaine, vous pouvez découvrir les profils de consommateurs à cibler et avoir une meilleure connaissance des tendances du secteur. Il vous aidera à établir votre business plan et atteindre vos objectifs. Connaître les réglementations en vigueur Les experts des démarches de cessation et de transaction d’officines vous conseillent de prêter une attention particulière aux lois en vigueur portant sur ce secteur d’activité, car le marché français de la pharmacie est en pleine mutation depuis plusieurs années. En 2012, un nouveau dispositif a été instauré en faveur des médicaments génériques. Il s’agit du dispositif « tiers payant contre générique ». Selon les enquêtes récemment menées sur le secteur de la pharmacie en France, ce dispositif a eu un impact positif sur les marges des professionnels. Les spécialistes de l’équipe Pod peuvent vous accompagner dans chaque étape de votre projet pour que vous réussissiez à ouvrir une officine dans les meilleures conditions. Ils vous proposent des solutions adaptées à votre projet, tout en respectant les réglementations en vigueur. Sur leur site Internet, vous pouvez utiliser une carte interactive pour trouver les pharmacies à reprendre dans votre ville ou dans votre région. Les conseillers de Pod portent une très grande attention à vos besoins et à vos critères d’installation pour vous proposer des services adaptés.

[...]

Selon les enquêtes réalisées ces dernières années dans l’univers de la restauration, le burger a connu une croissance très rapide en France. Malgré l’image associée aux fast-foods, ce plat importé de la gastronomie américaine a rapidement gagné de nombreux adeptes, ce qui explique le succès de nombreuses franchises spécialisées dans les burgers. Inspirés du succès des burgers sur le marché américain, les entrepreneurs français tels que Speed Burger ont décidé d’adapter la recette du succès sur le marché local. Cependant, pour réussir sur le marché très concurrentiel de la restauration rapide, ils ont dû revoir leur concept et proposer des recettes à forte valeur ajoutée. Franchises de la restauration rapide : comment se différencier ? Pour séduire les amateurs de la restauration rapide, le réseau Speed Burger mise sur un positionnement haut de gamme. Ainsi, il propose dans son menu des recettes originales, préparées à base d’ingrédients de qualité. Les menus proposent des burgers au steak haché, au poulet et au poisson qui s’adaptent à tous les goûts. Ils sont généreux également avec les végétariens, qui retrouveront plusieurs menus adaptés. Pour résumer, les franchises qui décident de se lancer sur le marché du burger misent d’abord sur la qualité des ingrédients et sur l’originalité des recettes. En plus de ces éléments, le réseau Speed Burger a lancé diverses campagnes promotionnelles et jeux-concours à l’occasion de l’Euro 2016 et d’autres événements majeurs. Les jeux-concours représentent également une occasion de lancer de nouvelles recettes, préparées avec des ingrédients inédits. Les opportunités de l’entrepreneuriat en franchise La consommation de burgers en France a connu une période très favorable ces dernières années grâce à sa diversification des points de restauration. Ainsi, les burgers ne se sont pas limités à la restauration rapide, mais ils se sont exportés également dans les restaurants, les bistrots ainsi que sur les plateformes de livraison de plats à domicile. Cependant, les entrepreneurs qui souhaitent se lancer sur le marché du burger trouvent des opportunités les plus intéressantes dans les réseaux et franchises. Chez Speed Burger, ils peuvent bénéficier de la notoriété de l’enseigne et des jeux-concours organisés régulièrement. Le réseau est présent dans une cinquantaine de villes en France, mais il reste de nombreuses villes à fort potentiel où l’enseigne n’est pas encore présente.

[...]

Le gouvernement a publié un décret le 7 avril 2011 (n°2011-380 publié le 7 avril 2011) qui accorde un crédit d’impôt aux contribuables redevables de l’ISF dès lors qu’ils versent un don à l’ADIE et au Réseau Entreprendre, deux organismes reconnus « d’intérêt général » (article 885-0 V bis A du code général des impôts). D’après la loi, la réduction d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) doit correspondre « à 75 % du montant versé, dans la limite annuelle de 45 000 € ».

[...]

Ma cyber Auto-Entreprise ouvre ses portes et propose aux internautes de simuler la création d’une auto-entreprise en ligne avant de se lancer concrètement. Le premier module du jeu concerne les premières étapes et les démarches d’inscription, il sera compléter prochainement par le lancement de 3 autres modules pour que les internautes testent leurs compétences aux différentes étapes de développement de leur cyber auto-entreprise.

[...]

La création d’entreprise ne s’est jamais aussi bien portée que cette année. En cette fin d’année, le gouvernement s’intéresse à la création d’entreprise par des étudiants et lui consacre un plan de développement de l’entrepreneuriat, notamment destiné à voir plus de jeunes adopter le nouveau statut de l’auto-entrepreneur qui a déjà séduit 263 374 français.

[...]

Entreprendre et réussir : le guide pour la création d’entreprise. Hervé Novelli, secrétaire d’état aux petites et moyennes entreprises, a récemment sorti son livre Entreprendre et réussir, rédigé avec Louis Leduff (patrons spécialisé en réseaux de franchises). Un livre sous forme de guide pratique et technique, exposant les clés de la réussite pour les futurs entrepreneurs, créateurs, repreneurs, et auto-entrepreneurs. L’ouvrage est agrémenté de témoignages de créateurs d’entreprise, et de conseils des deux auteurs.  

[...]

Rendre plus facile le démarrage d’activité entrepreneuriale, telle est la vocation du statut de l’auto entrepreneur. Sa création témoigne aussi peut-être d’une évolution des mentalités : la France étant connue pour ses lourdeurs administratives, il s’agit là d’une tentative pour donner aux Français le goût d’entreprendre ou pour éviter de décourager ceux qui l’avaient déjà.

[...]

Avec plus de 300 000 expatriés français, Londres est une véritable terre d’accueil. Plusieurs raisons poussent ces expatriés à choisir la capitale anglaise. Une partie d’entre eux le font parce qu’il est plus facile d’entreprendre et de créer son entreprise dans la ville accueillant la première place financière du monde. Cependant, les conditions sont-elles si optimales à Londres quand on est entrepreneur ? Pour le savoir, il est intéressant de revenir sur les causes qui poussent ces entrepreneurs à venir s’installer outre-Manche et d’analyser les avantages de Londres par rapport à la France. La simplicité du système londonien Quand on interroge des entrepreneurs français venus s’installer à Londres sur les raisons qui les ont poussés à traverser la Manche, l’une des réponses qui reviennent les plus souvent est la simplicité du système londonien. Plus précisément, il est plus simple de créer son entreprise à Londres qu’en France. Premièrement, le système juridique et administratif est beaucoup plus souple. En quelques jours on peut lancer son entreprise, même avec un budget relativement restreint. Cette simplicité se retrouve également dans la fiscalité et les charges qui sont plus légères. L’impôt sur les sociétés est nettement plus faible qu’en France et c’est d’autant plus vrai pour les entreprises installées à la City. Pour résumer, les contraintes sont nettement moins élevées que lorsqu’on désire entreprendre en France. S’ajoute à cela un système économique et politique stable et performant. Londres permet également de rencontrer plus facilement des entrepreneurs originaires du monde entier et de se créer un réseau. Sans oublier que la langue anglaise est la langue internationale. La mentalité y est également différente. A Londres on retrouve un véritable état d’esprit entrepreneurial souvent trop faible en France. Londres n’est qu’à deux heures de Paris en train, ce qui est un véritable atout, puisqu’on peut facilement retourner en France quand on le désire. Il s’agit d’un réel avantage pour les Français, puisqu’on n’a pas besoin de s’expatrier à l’autre bout du monde loin de ses proches. Sans oublier que la vie au Royaume-Uni est similaire au niveau de la qualité de vie et de la culture. L’incertitude liée au Brexit Face à tous ces avantages, on comprend pourquoi Londres est une véritable terre d’accueil pour les entrepreneurs français qui désirent quitter le territoire. Malgré tout, depuis le vote favorable au Brexit, une certaine incertitude plane pour les entrepreneurs venus d’un pays étranger, mais aussi pour les entrepreneurs britanniques. Pour le moment, le Brexit n’a pas encore été mis en place, mais beaucoup d’entrepreneurs craignent que les choses se compliquent lorsque le Royaume-Uni se retirera de l’Union Européenne. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont déjà quitté le pays, et en fonction des accords qui seront prochainement signés entre l’Europe et le Royaume-Uni, d’autres pourraient suivre le chemin. Actuellement, il est encore difficile de donner une prévision de ce qui se passera puisque le Royaume-Uni et l’Europe sont toujours en pleines négociations. Certains Britanniques sont même favorables à un nouveau référendum.

[...]